Appel à candidatures PLUi 2017

En avril dernier, la Communauté de communes du Grand Roye (CCGR) a répondu à l'appel à candidatures 2017 "Plan Local d'Urbanisme Intercommunal", lancé par le Ministère de la cohésion des territoires, dans la catégorie "Démarche d'élaboration de PLUi innovante mise en œuvre pour pallier des difficultés particulières".
 
Parmi 176 candidatures, 21 lauréats ont été récompensés dont la Communauté de communes du Grand Roye mardi 28 novembre à Paris par le représentant du Ministère de la cohésion des territoires, Laurent GIROMETTI (Directeur de la Direction de l'Habitat, de l'Urbanisme et des paysages).
 
La communauté de communes percevra ainsi une aide financière de 43 000 € pour l'élaboration d'un document d'urbanisme de qualité.
 
Merci à Madame la Présidente de la CCGR pour son implication depuis plusieurs années en faveur de l'élaboration d'un PLUi,  ainsi qu'à notre assistant à maîtrise d'ouvrage pour le PLUi, Jean-Charles ALLIX de Quartier Libre qui nous a aidé à répondre à cet appel à candidatures.

Merci au Ministère de la Cohésion des territoires de nous accorder une aide financière et aux services de l'Etat pour leur aide technique.

En avant, pour réaliser le Plui avec le Cabinet d'études "Ville Ouverte" !

Pour répondre à l'appel à candidatures, la communauté de communes a identifié les difficultés suivantes :
- un nombre important de communes (62)
Comment créer les conditions d’une collaboration optimale entre 62 communes et une nouvelle intercommunalité ? Comment prendre la mesure de ce nouveau territoire et élaborer un projet commun quand toute la connaissance est à construire ? Comment mener de front la mise en place d’une structure nouvelle qui doit engager de nombreux chantiers liés notamment à ses compétences ?
- 7 communes sur 10 ont moins de 200 habitants, et les 2 villes-centres concentrent la moitié de la population intercommunale
. Comment dès lors faire collectif, apaiser les rapports entre les communes et dépasser les clivages qui peuvent exister entre les pôles et les petites communes ?
- un territoire de 385 km2 qui s'étire sur 40 km d'Est en Ouest
Comment réfléchir ensemble au devenir du territoire quand les enjeux diffèrent parfois d’une partie à l’autre du Grand Roye?
- une faible couverture en document d'urbanisme: 58 communes soumises au Règlement national d'urbanisme (RNU)
Comment faire en sorte que les élus puissent être outillés pour faire leurs choix et en saisir toutes les incidences ? Par quels moyens leur permettre de se saisir des notions clés faisant référence à l’urbanisme durable et au cadre législatif en vigueur ?
- une nouvelle intercommunalité née au 1er janvier, un nouveau territoire à appréhender, des compétences à exercer à une nouvelle échelle
Comment exercer ces compétences à cette nouvelle échelle ? Comment anticiper les nouvelles compétences annoncées et tenir compte des liens évidents qui existent avec la démarche d’élaboration du PLUi ?
- des études annexes à lancer en même temps que le PLUi (PLUi valant PLH, diagnostic agricole, études eaux pluviales)
Comment faire du PLUI du Grand Roye plus qu’un document de planification, un agrégat de réflexions et d’orientations portant sur des sujets stratégiques pour le territoire ?
 
Les solutions envisagées pour pallier à ces difficultés particulières ont donc retenu l'attention du Ministère de la cohésion des territoires.
Malgré une prescription du PLUi récente, la communauté de communes a notamment présenté avec une grande précision les attendus de l’association des communes et de la population à l’élaboration du PLUi :
 - Impliquer toutes les communes et fédérer autour de la démarche
Rencontre individualisée avec chaque commune, sensibiliser les élus, rappeler aux élus qu'ils sont acteurs de la démarche
- Faire collectif en valorisant et responsabilisant chaque partie du territoire
Le PLui doit offrir l'opportunité à chacun de s'exprimer, de trouver sa place, de valoriser ses potentiels, de tirer profit du collectif et d'assumer ses responsabilités.
Une organisation est ainsi mise en place à différents niveaux. Les réunions de secteur, regroupant plusieurs communes (6-7) sont destinées à alimenter les réflexions du Comité de suivi, véritable cheville ouvrière du PLUi. Celle-ci est composée de 24 référents de secteur ou rapporteurs qui ont pour mission de représenter chaque secteur géographique. ce niveau intermédiaire permet à chaque commune de s'exprimer et de contribuer aux travaux du PLUi.
- Œuvrer avec pédagogie
Echanges et débats sur les tenants et aboutissants de la démarche, sur "l'objet PLUi" en lui-même, sur la place et le rôle des communes, les complémentarités entre les bourgs-centres et les communes rurales, sur l'application du document approuvé, etc..
Publication d'une newsletter à vocation pédagogique pour illustrer des enjeux du territoire, présenter des démarches exemplaires et inspirantes, et comprenant des paroles d'acteurs du territoire.
Mise en place de formats de travail différents (ateliers, séminaires, rencontre d'acteurs,..) pour contribuer au bon déroulement des travaux.
- Revisiter le "livrable PLUi", document final
Création d'un outil/application qui permettrait une consultation/compréhension aisée du document à la fois par les élus et les pétitionnaires.
 
 
Fichiers à télécharger:
Newsletter
Inscrivez-vous gratuitement
pour ne rien manquer de l'actualité
Nos coordonnées
Rue Pasteur prolongée
80500 Montdidier
Tél: 03 22 37 50 50
SONDAGE
Avez-vous trouvé les informations que vous recherchiez sur notre site ?